Site Loader
carnaval-de-rio

Célébré avec enthousiasme et ferveur, le carnaval de Rio est l’une des fêtes les plus extravagantes du monde. Chaque année, des millions de visiteurs et de locaux se joignent à l’allégresse générale pour magnifier les rues.

Aujourd’hui, Under The Rocks te plonge dans une atmosphère très festive en te rédigeant un article sur cette fête tonitruante. Des origines du carnaval jusqu’à son déroulement, on te livre tout !

La belle équipe de Under The Rocks te rapporte un peu de chaleur et de peps dans cette atmosphère givrée. Installe-toi confortablement et sois prêt pour un embarquement immédiat au Brésil !

1 – ORIGINE DU CARNAVAL

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous avons jugé bon de te donner quelques petites informations sur l’origine du carnaval en général. Cela t’aidera d’ores et déjà à te plonger dans une ambiance carnavalesque. En effet, le Carnaval est à la base une fête religieuse qui commence le 6 Janvier et se termine le jour du Mardi Gras.  C’est une fête ancienne qui existe depuis 2000 ans.

D’un point de vue étymologique, le mot Carnaval provient du latin carnelevare qui signifie « sans viande ». Il rappelle de facto qu’à la fin du carnaval, commençait le carême chrétien pendant lequel on ne mangeait ni viande, ni graisse, ni œuf. Cela explique donc pourquoi le jour du mardi gras chacun utilisait ce qui lui restait de graisse et d’œufs. Aujourd’hui encore, les gens s’en servent pour faire des beignets, des crêpes et se régaler ! Miam Miam ! De plus, le carnaval était l’occasion pour chacun de se déguiser, porter des masques, de chanter et de danser. Les gens changeaient de personnage pour quelques heures ou quelques jours faisaient des choses qui sont prohibées de coutume. C’était un peu le monde à l’envers quoi ! Ainsi, pendant la période romaine, les maîtres se changeaient en esclaves. Au Moyen-Age, l’on se permettait de danser dans les églises, les riches se transformaient en pauvres, les enfants en adultes, les filles en garçons.

Bref, on inversait les rôles de chacun dans la société. Contrairement au Carême (période de privation et de purification), le Carnaval est une fête où les extravagances et les excès étaient permis. En définitive, même si le carnaval contemporain est inhérent aux coutumes de chaque société, on retrouve globalement l’idée de folie et l’absence de règles dans les divers types de carnaval fêtés dans le monde.

2 – HISTOIRE DU CARNAVAL DE RIO

Le carnaval brésilien est d’origine européenne. C’est une fusion de l’entrudo portugais, de la valse et de la polka européenne. Il s’inspire également des processions religieuses, des rythmes et percussions importés par des esclaves africains. En effet, il tire sa source en 1723 des colonies portugaises soucieuses de faire perdurer l’entrudo. Le premier carnaval se déroule en 1840 sous l’influence de Paris et de son carnaval. A cette époque, les danses très en vogue étaient la valse et la polka. Ce n’est qu’en 1917 que la samba sera introduite dans le Carnaval de Rio. La Samba qui est originaire d’Afrique de l’ouest fut introduite au Brésil par les esclaves.

En effet, ces derniers trouvaient dans cette musique un réconfort pendant les périodes tristes. Aujourd’hui, au carnaval se réunissent le noir descendant de l’africain, le blanc d’origine européenne, et même l’oriental. C’est un véritable melting pot. Avec la naissance de la samba, le Brésil en quête d’identité voit naitre sous l’influence de la culture des descendants d’esclaves et de cette musique, un intérêt naissant dans l’intelligentsia des nouveaux “groupes de samba”. Les personnes de classe moyenne arpentent les villes et créent ainsi de écoles de samba. La première école de samba s’appela Deixa Falar (laisse parler). En effet la participation des classes très moyennes créa des polémiques.

Par ailleurs, le port et l’exhibition de costumes et de masques provient des carnavals d’Italie à l’époque moderne. Cette tradition se diffuse partout en Europe, dont au Portugal, ce qui explique la célébration au Brésil du Carnaval. Les Africains réduits en esclavage et importés en Amérique par le « Commerce triangulaire », imprégnèrent le développement du carnaval. Ces derniers utilisaient des costumes ornés de plumes, d’os, d’herbe, de pierres, pour glorifier les dieux.

Aujourd’hui, les costumes somptueux, les bals masqués, les défilés en musique sont des héritiers de ces coutumes africaines ancestrales.

3- DÉROULEMENT DU CARNAVAL DE RIO

Il va sans dire que le carnaval de rio est un évènement unique au monde et une expérience vraiment inoubliable. En effet, il se déroule dans un sambodrome. Le sambodrome est une longue avenue de 500 mètres dans laquelle on a édifié des gradins. Ils peuvent recevoir jusqu’à plus de 50 000 spectateurs. Le cœur même de l’évènement, c’est le défilé des écoles de samba. En effet, c’est la forme sociale des groupes de samba qui participe aux défilés. Des petites aux plus grandes, ce sont toujours des écoles de samba qui défilent au sambodromo. Elles regroupent généralement une communauté d’un même quartier ou d’une même favela. Ce qui rend le carnaval attractif et surtout très enrichissant, c’est la présence de thèmes.

En fait, tous les ans, chaque école choisit son thème en développant un véritable synopsis. Cela fera naître une samba, des costumes et des chars qui doivent être cohérents avec le thème choisi. Les thèmes font souvent hommage au Brésil ou à une de ces régions. Toutefois, ils peuvent mettre en valeur un autre pays, une autre culture, un auteur, un artiste ou encore un concept. Le choix du thème est une étape cruciale car elle détermine la créativité d’une école de samba. Ne l’oublions pas, elles sont en compétition et chacune doit faire la différence. Les écoles de samba sont notées par 36 juges sur des valeurs comprises entre 9 et 10. La samba, le développement du thème, l’évolution du défilé, les chars et costumes sont des critères prépondérants de notation. Les décomptes des notes sont annoncés en public sur la place de l’apothéose située à la fin du sambodromo. L’évènement a lieu en présence de toutes les écoles participantes et désigne chaque année la grande championne du carnaval. Les défilés se font au rythme de 7 par jour. Les écoles ayant le plus de notoriété défilent deux fois. Les défilés commencent à 19h00 et se terminent à l’aube, et certaines écoles comptent jusqu’à 3.000 danseurs juchés ou encadrant jusqu’à 20 chars, et devront s’efforcer de séduire le public et le jury durant 90 minutes.

Avant l’entrée de chaque école, un feu d’artifice est tiré à l’entrée du Sambodrome pour signifier au public la reprise du spectacle.

La fête va durer 5 jours, du vendredi à minuit avant le Carême jusqu’au Mercredi des Cendres. Si tu veux vraiment profiter de cette superbe ambiance, et ne rien rater du carnaval, il te faut acheter des tickets, au prix assez élevé, (environ 150 euros par personne) afin de pouvoir être assis dans les gradins du sambodrome. Pour acheter des places sur le Sambodrome, tu as deux choix. En effet, il est possible de le faire en avance sur internet ou directement sur place si tu es déjà à Rio quelques jours avant les grands défilés. Je te conseille vivement d’y aller l’un des soirs où défilent les écoles du Groupo Especial car le spectacle sera encore plus impressionnant notamment au niveau de la décoration des chars. Les prix peuvent varier fortement en fonction des écoles qui défilent et de la qualité des places que tu souhaites réserver. Il existe trois grandes catégories de places dans le Sambodrome :

Les places en gradins : les places les moins chères et les plus en hauteur, pas forcément très confortable mais permettent d’avoir une superbe vue de l’ensemble du défilé

Les frisas : les places avec un prix intermédiaire situées tout près de la piste, parfait pour pouvoir observer les détails des costumes

Les camarotes : les places les plus haut de gamme pour être confortablement installé dans des fauteuils avec accès à un buffet et bar à volonté.

 Si c’est là que bat le cœur du Carnaval de Rio, d’autres manifestations gratuites se déroulent dans les rues de Rio tout au long de l’événement.

4- AMBIANCE DANS LES RUES

Tu n’as pas pris ton billet pour le sambodrome ? Pas de panique ! Tu pourras tout de même profiter et kiffer à fond de cette fête haute en couleurs. En effet, chaque jour, des bals costumés sont improvisés et des concerts gratuits sont proposés un peu partout notamment sur la praça Floriano.

Tu pourras ainsi te joindre à un “bloco”, qui désigne un rassemblement de personnes d’un même quartier, qui défilera en chantant de façon plus ou moins organisée dans les rues. Tu pourras également profiter de l’ambiance des bandas (groupes de musique), admirer les couleurs vives des costumes, danser au rythme de la samba, tout cela comme les locaux ! Plus de 400 processions s’égraineront durant les cinq jours du carnaval. La musique est présente partout, sur les places, dans les jardins et les salons des hôtels, conviant les touristes à une débauche d’allégresse. L’ambiance est vraiment survoltée, tu danses tout en t’énivrant de caipirinha (cocktail à base de cachaça, de citron vert et de sucre). De plus, la fête se déroule en été, sous un soleil de plomb. Entre les différentes parades, plonge toi dans l’océan afin de te rafraîchir un peu avant de retourner dans la rue. Le carnaval donne l’impression d’un vaste défoulement collectif, où les Cariocas (habitants de Rio) de tous horizons et de tous milieux sociaux se retrouvent pour faire la fête. Enfin, nous avons jugé de bon de te livrer quelques petits conseils pour que tu puisses passer un moment inoubliable. D’abord, il ne faut pas hésiter à  parler comme un local, utilise tes vibes latines pour chanter la samba comme un carioca.

Ensuite, habille-toi pour l’occasion: à toi de choisir si tu veux un costume complet, des paillettes ou des ornements, des masques, des fleurs. L’essentiel est de porter une tenue plus ou moins carnavalesque.  En un mot, integre toi, fond toi dans la masse pour bien kiffer. De plus, essaie de boire beaucoup d’eau car il y aura un soleil d’aplomb, une foule immense et tu vas forcément boire beaucoup d’alcool ha ha ! Pense à manger sainement.

Enfin, tu peux aller faire la fête sur l’île de Paqueta. Destination très prisée par les cariocas, elle est réputée pour son calme et son ambiance particulière car les voitures sont interdites. Cependant, pendant le carnaval, elle se transforme en une grosse fête géante.  En approchant de l’île, on découvre un décor de rêve avec des palmiers et de gros rochers de granite qui semblent posés sur le sol. Malheureusement l’eau de la baie est trop polluée pour pouvoir se baigner depuis l’une des 12 petites plages situées tout autour de l’île. Pour trouver la grande fête sur l’île, rien de plus simple. Il suffit de suivre la musique et les groupes de jeunes.

En definitive, le carnaval de Rio est l’une des plus grosse fête de la planète. C’est l’occasion d’avoir de Rio un souvenir impérissable.

Cet article t’a plu? N’hésites pas à nous laisser un petit commentaire ou à partager ton expérience si tu y a déjà assisté. La bise brésilienne !

Marie Claire GOGOUA

One Reply to “Le Carnaval de Rio”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.